AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le bon, la brute et le truand - Billie / Aiden / Ty'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage





Date d'inscription : 25/03/2011
Messages : 14
Job : FBI agent
Âge du perso : 23 ans
Libre pour RP ? : yep
Avatar : Shia LaBoeuf
Credits : wilh'




MessageSujet: Le bon, la brute et le truand - Billie / Aiden / Ty'   Jeu 28 Avr - 17:38

Dans l’open space qui abritait les bureaux de l’unité de lutte contre les crimes violents, il n’était pas difficile de ressentir cette urgence qui avait pris place depuis bien longtemps. On pouvait d’ailleurs l’entrevoir – si ce n’était le distinguer clairement – au travers du comportement d’un jeune agent qui faisait de nombreux allers-retours entre son bureau et la salle de réunion où se rendrait l’équipe pour faire le point sur la situation actuelle. Et il ne lui restait plus beaucoup de temps avant que sa boss ne sorte de l’ascenseur et aboie ses ordres. Alors autant être prêt, et peut-être même l’avoir devancé sur certains points, ceux qui étaient récurrents et que tout le monde connaissait déjà. Passé de la victime, emploi du temps, situation familiale, situation financière, tout. Les nombreux relevés téléphoniques et bancaires étaient déjà prêts sur la grande table de réunion, prêts à être épluchés et scrupuleusement analysé. Il en était de même pour le suspect qui était amené, afin de trouver des indices de sa culpabilité ou de son innocence.

Le rituel était toujours le même depuis quelques mois pour le jeune Tylor. Le temps qu’il prépare toute la paperasse nécessaire, il croisait les doigts d’avoir fait ce qu’il fallait, et surtout d’avoir enfin gagné le droit d’aller sur le terrain. Et pourtant, il était bien trop souvent interrompu par ce téléphone qui ne cessait de sonné. Huit fois. En une demi-heure, Tylor avait décroché huit fois ce maudit téléphone. Combien de temps durerait encore cette période de « bizutage » durant laquelle il ne serait qu’autorisé à répondre à ce téléphone ? La dernière scène de crime qu’il avait vu, c’était au travers de photos quelques mois plus tôt à l’académie. Autant dire jamais. Pourtant il était bien dans sa période de formation sur le terrain ! Plusieurs fois, il aurait voulu prendre son courage à deux mains et demander à sa boss s’il n’y avait pas un règlement ou un supérieur qui pourrait l’obliger à l’envoyer sur le terrain. A la place, il décrochait le téléphone d’une lassitude grandissante. Le plus souvent, il se demandait si ses collègues ne lui jouaient pas des tours. Parce qu’il tombait régulièrement sur des cas aussi improbables que de croiser un chien violoniste. Mais soit. Il ne fallait pas se concentrer sur cela, mais plutôt sur le fait que Billie allait revenir d’un instant à l’autre. Alors il s’activait, analysait une première fois les différents relevés, et surlignait en jaune les éléments qui lui semblaient pertinents. Aiden se moquait régulièrement de sa petite manie d’étudiant de tout surligner, mais finalement lui-même le faisait également.

Tiens… En parlant du loup, le voilà qui franchit la porte de l’ascenseur, tenant à l’épaule le fameux suspect appréhendé. Tylor n’était pas bien plus âgé que lui, ce qui le surprit aussitôt. Ce qui l’étonna moins, c’était ce sourire fier qu’arborait son collègue, tel un lion se pavanant d’avoir attrapé sa proie. Billie, les suivait. Le jeune agent ne l’avait pas vu de suite, mais avant en premier entendu le bruit de ses talons. Elle était au téléphone – comme à son habitude – alternant de longs monologues et quelques hochements de tête. Il s’était toujours demandé avec qui pouvait-elle bien parler de façon aussi sérieuse ? Devait-elle rendre des comptes au directeur directement ? L’idée que sa patronne avait elle aussi un « boss » semblait improbable au jeune homme qui était bien trop intimidé par cette femme. Il terminait alors sa conversation qu’il tenait avec un de ses collègues, et se dirigea vers Aiden.


« Alors, du neuf ? Vous avez pût apprendre quelque chose à l’université ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
B I L L I E ○ follow your hunch




Date d'inscription : 30/01/2011
Messages : 182
Job : FBI agent
Âge du perso : 27 ans
Libre pour RP ? : Yup !
Avatar : Olivia Wilde
Credits : wilhemina
ID :




MessageSujet: Re: Le bon, la brute et le truand - Billie / Aiden / Ty'   Mer 11 Mai - 21:02

« Oui monsieur... Bien sûr oui… »

Il n’y avait pas à dire : Billie détestait cet instant où elle devait faire des ronds de jambe devant son patron, et lui prouver de nombreuses fois d’affilées qu’elle maitrisait la situation, alors que – effectivement – elle maitrisait parfaitement la situation. Mais soit : quelque part elle en avait tout de même l’habitude. Mais cela restait tout de même agaçant. L’agent avait su montrer à de nombreuses reprises qu’elle était parfaitement apte à tenir toute situation sous contrôle. Mais non. Le directeur adjoint la forcer à rester au téléphone durant une longue une demi-heure afin qu’elle lui explique point par point le commencement serré de cet enquête, et le peu d’indices qu’ils pouvaient avoir. Et comme à chaque fois, il terminait toujours par ce même : « Ne me décevez pas Chambers. Je compte sur vous. » de sa voix grave cherchant inlassablement à imiter celle d’un père comptant sur son enfant. Elle ne pouvait s’empêcher de soupirer et lui répondre qu’il n’avait pas à s’inquiéter, avant de raccrocher. Ces idioties avaient pour habitude de monter un peu plus l’anxiété de la jeune femme. Pourtant pas de nature angoissée. Mais il y avait toujours cette boule au ventre au début de chaque enquête, de savoir si le cas serait résolu rapidement, ou si au contraire elle allait risquer sa place à chaque mouvement qu’elle souhaitera effectuer. Et lorsqu’elle devait confirmer à son supérieur qu’elle gérait parfaitement les choses, elle n’aimait pas avoir à se prononcer sur l’avenir incertain. Après tout, même l’affaire la plus banale au premier abord peut prendre un tournant inattendu dès que l’on soulève une pierre.

Jusqu’à présent, Billie n’était pas encore tombée sur ce genre de situation. Sur cette affaire sur laquelle on joue sa carrière à quitte ou double. Bien sûr, de nombreuses fois elle avait eu à supporter une importante pression de la part de ses supérieures. Mais elle n’était jamais tombée sur cette enquête où – si elle échouait – elle serait évincée pour l’exemple. Quel type d’affaire cela pouvait bien s’agir ? La jeune femme s’en était fait une liste qui lui permettait de juger le premier aspect de l’enquête : les politiques, la sur médiatisation et les crimes internes. Le premier type était celui à éviter à tout prix. Les personnalités politiques étaient insupportables, mais en plus elles bénéficiaient le plus souvent d’appuis financiers, de popularité de d’autres politiques. Ou – généralement – ils étaient le grand ami de votre directeur. Et là, les choses se gâtaient. Le deuxième type – les enquêtes sur médiatisées – sont celles que les médias vont commenter, analyser, mener leur propre enquête et essayer de faire réagir l’opinion public. De celles-ci ressortent soit des héros, soit des ennemis publics dont la réputation sera difficile à rattraper. Les crimes internes – bien que nommés maladroitement – correspondaient aux affaires concernant un agent fédéral. Qu’il soit coupable ou victime. Dans les trois cas, la jeune femme espérait ne pas tomber sur l’un ou l’autre. Et pour cela, il fallait mesurer ses coups à l’avance, et ce notamment pour les médias. La règle était simple : aucune information sur l’enquête en cours. Les fuites n’étaient pas rares, mais malheureusement incontrôlables. Il fallait donc faire avec.

Cette affaire-ci avançait étonnement vite. A peine arrivés sur les lieux du crime, ils repartaient déjà avec un suspect. Ce ne serait certainement pas lui l’auteur du crime, mais il était toujours bon de secouer des branches afin d’en faire tomber les fruits. Le véritable coupable – si ce n’était pas le jeune homme à l’arrière de la voiture d’Aiden – prendrait certainement peur. Après tout, le meurtre était quelque « brouillon ». Il s’agissait donc de la première fois que l’inconnu tuait quelqu’un. Ou tout du moins il ne l’avait pas fait bien souvent. De plus, il avait vaguement copié les meurtres récents du tueur de l’Anacostia. Il ne s’était pourtant pas intéressé aux détails, et avait certainement fait tout cela pour couvrir ses traces à la dernière minute. Les enquêteurs trouveraient certainement rapidement l’endroit où la jeune Alicia a été tuée. Dans un périmètre restreint à en croire les facteurs psychologiques qui ont mené le tueur a déposé le corps de sa victime à cet endroit.

Alors que les voitures arrivaient vers le bâtiment fédéral, le téléphone de Billie retenti à nouveau. Il s’agissait cette fois du procureur qui s’inquiétait également des détails fort ressemblant aux meurtres du récent tueur en série. Une nouvelle fois, une longue explication allait encore s’imposer. Heureusement qu’elle était seule dans sa voiture, et que leur suspect se trouvait dans celle d’Aiden, qui roulait juste devant. Il n’était pas bien sérieux de rouler en téléphonant, mais malgré les nombreuses tentatives d’écourter la discussion afin de la reprendre plus tard furent inutiles. Elle continua donc ses explications, le téléphone sur haut-parleur et placé sur son tableau de bord. Le son ne devait pas être des mieux, mais peut-être que cela pousserait son interlocuteur à raccrocher. En vain. Ce n’est qu’une fois garée à sa place de parking qu’elle put reprendre son téléphone à l’oreille. Elle menait cette fois la marche vers l’ascenseur qui allait les mener à leurs bureaux. L’étage atteint, elle s’échappa vers son bureau, entendant furtivement Tylor demander des informations. Billie les rejoindrait lorsqu’elle aurait enfin réussi de se défaire de ce téléphone.

_________________
wilhemina j. chambers

tweet me - join us - rob ♥️ dylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Date d'inscription : 27/03/2011
Messages : 26
Job : Agent du FBI
Âge du perso : 36 ans
Libre pour RP ? : Yeah \o/
Avatar : Joe Flanigan *ç*
Credits : Muffin
ID :




MessageSujet: Re: Le bon, la brute et le truand - Billie / Aiden / Ty'   Lun 6 Juin - 14:27

Il roulait à allure constante avec son SUV. Il n'avait pas besoin de mettre ses girophares en route puisqu'il ne pourchassait aucun suspect, il était déjà à l'arrière de la voiture poignets bien attachés. Aiden était parti avec Chace laissant Billie retourner aux locaux du FBI seule. Et il regrettait amèrement déjà d'avoir embarqué le jeune homme. Il n'arrêtait pas de jacasser et ça lui tapait sur le système. Généralement il restait calme, et là il se retenait pour ne pas s'énerver et ordonner au suspect de clairement la fermer. Il tenta de l'ignorer ... avec plus ou moins de succès. Son SUV avait à présent dépassé celui de sa collègue, qui se trouvait elle au téléphone. Aiden lui sourit en la dépassant. Cinq minutes plus tard il gara la voiture dans le parking, il était suivi de Billie, qui d'après ce qu'il pensait en avait marre de se retrouver accrochée à son portable. Ils montèrent tous dans l’ascenseur Aiden surveillant attentivement Chace. Le temps passait trop lentement pour l'agent, il n'avait qu'une hâte : avoir fini sa journée ! Ting ! L’ascenseur s'était arrêté à leur étage.Billie fonça directement à son bureau ne posant aucun regard sur personne et regardant droit devant elle. Aiden se demandait parfois comment elle faisait pour ne pas craquer sous la pression.

On peut dire que de ce côté là Aiden était content que se soit la demoiselle qui lui ai "prit" cette promotion. Certes il n'avait d'abord pas apprécié que ce soit une nouvelle et encore moins une femme sortie de nulle part qui lui prenne ce post. Puis au fur et à mesure il avait réussi à s'entendre avec son nouveau chef. Et là c'était un soulagement total, Aiden était un grand bosseur, mais voir Billie se taper toutes les conversations téléphonique avec les plus haut-gradés le décourageait d'avoir une promotion. Enfin de compte il était bien là où il était. Son équipe était géniale, il s'entendait avec tout le monde et par dessus tout il adorait son job malgré les inconvénients. Il n'était pas difficile, il ne demandait rien de plus. Le nouvel et très jeune agent se prénommant Tylor se dirigea vers Aiden et ce dernier s'approcha à son tour avec le suspect toujours menotté.

« Alors, du neuf ? Vous avez pût apprendre quelque chose à l’université ? ».

« Attend trente secondes. »

Lui dit Aiden. Il allait d'abord "déposer" le jeune Chace dans une des salles d'interrogatoire. Comme ça il serait sûr qu'il ne l'aurait pas dans les pattes pendant un moment. Il installa le jeune homme sur une chaise, retira les menottes et en attacha un à la chaise. Puis finalement le regarda, son regard en disait long. Chace avait compris qu'il ne devrait pas faire de conneries. Puis l'agent du FBI sorti et ordonna à un agent de surveiller le jeune homme. Aiden retourna tranquillement à son bureau pour y déposer sa veste, retroussa les manches de sa chemise et se tourna enfin vers Tylor qui lui attendait une réponse.

« Oui on a pu apprendre quelque chose à l'université. Le gamin que j'viens d'amener est un suspect, il m'a donné du fil à retordre mais on l'a chopé. Normalement une gamine de l'unif devrait passer faire sa déposition, une rouquine très sympathique. »

La p'tite rousse dont il parlait se trouvait être cette demoiselle qui avait donné la piste pour permettre de coincé Chace. Après est-ce qu'il était vraiment le meurtrier ? Aiden ferait tout son possible pour le savoir, et il était sûr que Billie ne lâcherait pas le morceau non plus. Ensuite il espérait également que cette jeune femme vienne faire sa déposition sans quoi, ils ne pourraient pas faire grand chose pour elle. Aiden regardait attentivement Tylor, est-ce qu'il allait lui dire à son tour ce qu'il avait trouvé ou bien il devrait poser lui-même la question ? Bon.

« Hum et toi alors ? Quelque chose d'intéressant ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Date d'inscription : 25/03/2011
Messages : 14
Job : FBI agent
Âge du perso : 23 ans
Libre pour RP ? : yep
Avatar : Shia LaBoeuf
Credits : wilh'




MessageSujet: Re: Le bon, la brute et le truand - Billie / Aiden / Ty'   Mer 8 Juin - 11:40

« Attend trente secondes. »

Tylor eu à peine le temps de voir Aiden qu’il était parti aussi vite que Billie. Il s’absenta vers une des salles d’interrogatoire et en revint les mains vides. En attendant, le jeune agent se rendit à son bureau où il passa rapidement en revue tout ce qu’il avait pu découvrir, même si – en y réfléchissant – c’était plutôt maigre par rapport à la capture d’un potentiel suspect. De toute façon, ce n’était pas enfermé dans des bureaux qu’il parviendrait à attraper qui ce soit. A part une mouche, peut-être ? Allez essayer d’accuser une mouche vous. Bref. Lorsqu’il revint, Aiden reprit la parole pour donner un court résumé de la situation.

« Oui on a pu apprendre quelque chose à l'université. Le gamin que j'viens d'amener est un suspect, il m'a donné du fil à retordre mais on l'a chopé. Normalement une gamine de l'unif devrait passer faire sa déposition, une rouquine très sympathique. »

Aiden s’était-il encore mis à draguer durant une enquête ?! Ce n’était pas surprenant. Mais ce qui l’étonnait surtout, c’est qu’en réalité des femmes étaient folles de ce type d’homme. Vieux, déjà, et en plus d’un machisme complet. Mais soit, elles préféraient certainement ce type d’hommes à Tylor. La dernière fois qu’il avait réussi une approche ? Cela s’était soldé par un échec critique et une robe brûlée. Alors qu’il repensait à cette situation déplaisante qui datait de quelques mois maintenant, Aiden interrompit ses pensées.

« Hum et toi alors ? Quelque chose d'intéressant ? »

Le jeune homme releva la tête, surpris. Il bégaya un instant devant la tête – pour une fois – sérieuse de son collègue, et commença à fouiller machinalement dans ses dossiers alors qu’il les connaissait par cœur pour s’être préparé pour cet instant.

« J’ai pu obtenir les relevés bancaires et téléphoniques d’Alicia. Ce fut dur, tu connais les banques hein ! Un petit rire échappa à Tylor qui – voyant qu’Aiden ne suivait pas à en rire également – s’empressa de s’éclairer la voix et de reprendre plus sérieusement. Rien d’anormal hormis hier soir, de nombreux textos envoyés entre Chace et la victime de 8h30 à 10h20, puis plus rien. Mais on retrouve sur les relevés bancaires d’Alicia des consommations au Georgetown’s Pub à 10h40 puis d’autres dans la soirée. J’ai alors contacté le bar pour confirmer qu’elle y était. Et devine quoi ? Le jeune homme patienta un instant pour voir si son collègue allait répondre quoi que ce soit, puis il reprit. Elle y était, ET accompagné d’un jeune homme. Et visiblement quand ils sont partis à minuit, ce n’était pas la grande joie puisqu’ils se sont disputés. J’ai dit au barman que l’on passerait pour prendre son témoignage. »

Un sourire fier s’était dessiné sur le visage de Tylor qui – avouons-le – avait bien travaillé. Enfin, c’était son avis personnel, et il attendait alors un mot d’encouragement de son collègue. Après tout, il avait bien sut trouvé cela par lui-même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
B I L L I E ○ follow your hunch




Date d'inscription : 30/01/2011
Messages : 182
Job : FBI agent
Âge du perso : 27 ans
Libre pour RP ? : Yup !
Avatar : Olivia Wilde
Credits : wilhemina
ID :




MessageSujet: Re: Le bon, la brute et le truand - Billie / Aiden / Ty'   Mer 8 Juin - 12:22

Plus la conversation avançait, et plus Billie semblait distraite. Ses réponses se faisaient de plus en plus courtes, pour se terminer dans des « huh » « ok » sans grande conviction. Certainement le fait d’entendre les échos d’une conversation qui n’eut lieu que quelques minutes plus tôt. Ou tout simplement l’envie de se défaire de ce téléphone et de pouvoir travailler. Quoi qu’avant de pouvoir travailler, il faudrait faire un peu d’ordre dans ce bureau. Lorsqu’elle était arrivée à Washington pour cette promotion qui l’attendait, la jeune femme fut surprise de cette cage vitrée qu’on lui offrait. Elle, aurait simplement préféré avoir son bureau avec son équipe, les choses seraient plus simples. Mais non. L’aquarium disposait simplement d’un grand bahut sur le côté droit, où s’empilaient quelques livres et un nombre considérable de dossier, et d’un bureau accompagné de son fauteuil. Durant la première semaine, elle y avait ajouté un canapé, un tableau blanc et quelques rangements supplémentaires. Ainsi que de nombreuses touches supplémentaires sur la décoration et ses petits accessoires. Elle restait une femme après tout. Mais l’ensemble s’était déjà trouvé payant, puisqu’il lui arrivait de passer plusieurs jours d’affilé dans ce bureau. Il lui fallait donc qu’il ressemble le plus possible à quelque chose d’accueillant. Bien entendu – comme tout endroit où vivait Billie – la décoration n’était pas personnelle. On aurait pu croire à une page d’un catalogue d’ameublement. Aucune photo, ni souvenir quelconque. De toute façon, il aurait été difficile d’en trouver la place.

De l’autre côté du combiné, la personne conclut enfin la conversation par un « tenez-moi au courant ». Enfin ! La libération approchait. Billie salua donc son interlocuteur, et s’empressa d’appuyer sur le bouton raccrocher de son mobile qu’elle rangea dans la poche de son jean. Elle se débarrassa de sa veste qu’elle accrocha au porte-manteau, puis fouilla rapidement dans ses dossiers pour retrouver celui qui l’intéressait. Le tueur de l’Anacostia, Jonathan Frederickson. L’homme, de 44 ans, avait été arrêté quelques années plus tôt par Billie. Comme toutes ses arrestations, elle ne s’en ventait pas. Il existait pourtant quelque part un article découpé dans un journal, comme fierté personnelle. Elle pouvait tout de même s’accorder ça, non ? Enfin. Il n’était pas difficile pour la personne qui avait fait subir ce soir à Alicia de choisir ce tueur. Son exécution devant avoir lieu une semaine plus tard, la presse commençait à en reparler. Si Billie allait y assister ? Non. Elle aurait certainement trop de travail. Ou l’occasion de dormir un peu. Bien que si elle aille se trouver dans la seconde situation, elle ne trouverait certainement pas le sommeil. En y repensant, le procureur avait abordé ce sujet dans la conversation. Il fallait vraiment qu’elle soit plus attentive au téléphone. Enfin… Après avoir brièvement feuilleté le dossier assez épais – 9 victimes au total – l’agent quitta son bureau et se dirigea vers son équipe, dont elle entendit un bout de la conversation.


« Elle y était, ET accompagné d’un jeune homme. Et visiblement quand ils sont partis à minuit, ce n’était pas la grande joie puisqu’ils se sont disputés. J’ai dit au barman que l’on passerait pour prendre son témoignage.
- Et les relevés de Chace, tu as pu les avoir ? »

La jeune femme posa son dossier sur le bureau d’Aiden contre lequel elle s’appuya.

« Si ce n’était pas lui au bar hier soir, on ne pourra pas l’utiliser pour qu’il crache le morceau. Aiden, est-ce qu’il t’a dit quoi que ce soit dans la voiture ? »

_________________
wilhemina j. chambers

tweet me - join us - rob ♥️ dylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Date d'inscription : 27/03/2011
Messages : 26
Job : Agent du FBI
Âge du perso : 36 ans
Libre pour RP ? : Yeah \o/
Avatar : Joe Flanigan *ç*
Credits : Muffin
ID :




MessageSujet: Re: Le bon, la brute et le truand - Billie / Aiden / Ty'   Lun 13 Juin - 15:00

Aiden aperçu Tylor aller à son bureau le temps qu'il allait déposer le suspect potentiel dans la salle d'interrogatoire. Lorsque l'homme demanda à Tylor ce qu'il avait découvert lors de ses recherches ce dernier fût surprit. Il est vrai qu'Aiden demandait rarement à la jeune recrue qu'était le jeune homme quoique ce soit concernant une enquête. Le jeune homme se mit à bégayer et à farfouiller frénétiquement dans ses dossiers, ce qui fit ricaner gentillement Aiden.

« J’ai pu obtenir les relevés bancaires et téléphoniques d’Alicia. Ce fut dur, tu connais les banques hein ! Rien d’anormal hormis hier soir, de nombreux textos envoyés entre Chace et la victime de 8h30 à 10h20, puis plus rien. Mais on retrouve sur les relevés bancaires d’Alicia des consommations au Georgetown’s Pub à 10h40 puis d’autres dans la soirée. J’ai alors contacté le bar pour confirmer qu’elle y était. Et devine quoi ? Elle y était, ET accompagné d’un jeune homme. Et visiblement quand ils sont partis à minuit, ce n’était pas la grande joie puisqu’ils se sont disputés. J’ai dit au barman que l’on passerait pour prendre son témoignage. »

Quand il eut terminé son récit Aiden vit que Tylor était fier de ce qu'il avait trouvé. Aiden dut s'avouer interieurement que le p'tit probie mériterait bien d'aller au moins une fois sur le terrain. Tylor lui rappelait lui au tout début qu'il avait commencé ce boulot. Pétillant de bonne humeur et heureux quand il trouvait quelque chose qui pouvait aider l'enquête à avancer. Et surtout cette envie constante d'aller sur le terrain coûte que coûte. Mais il n'eut pas le temps d'en placer une que Billie débarqua, elle avait enfin réussi à raccrocher ce maudit téléphone portable.

« Si ce n’était pas lui au bar hier soir, on ne pourra pas l’utiliser pour qu’il crache le morceau. Aiden, est-ce qu’il t’a dit quoi que ce soit dans la voiture ? »

Elle marquait un point, s'ils n'avaient pas ses relevés ils pourraient mettre une croix sur ce que Chace dirait. Mais Aiden étant quelque peu voir beaucoup persistant, il ne lâcherait certainement pas ce jeune garçon qu'il mente ou non. Il ferait tout pour savoir la vérité sur cette affaire. Puis il répondit à la question que Billie lui avait posée.

« Heu ... Ben voyons par où commencer ? Il me semble qu'il a parlé de manger des pancakes ... Ah non ! Ca c'est moi, désolé. En fait je vais t'dire il a beaucoup jacasser et j'ai compris la moitié de ce qu'il voulait dire. »

Aiden souria, un sourire désolé et en même temps un sourire moqueur. Il n'arrivait pas toujours à âtre sérieux, il savait que ça pouvait être plus qu'agaçant mais il était comme ça. Avec ce qu'il avait vécu il avait apris à ne plus être sérieux. Puis il se râcla la gorge avant de reprendre.

« Bon je reprend doucement parce qu'il n'a pas arrêté de parler et de raconter surtout n'importe quoi. Hum il m'a traité d'abruti et je me suis retenu de ne rien dire. Puis il a parlé de Grace et du fait que dès qu'il sortait il allait la trouver. Doit-on prendre ça pour une menace dangereuse ? »

Aiden fit le tri dans tout ce qu'il avait dit, des choses qui pouvait s'avérées être utiles.

« Il a parlé du Georgtown's Pub, que lui et Alicia s'était donné rendez-vous là-bas. Et qu'il était reparti seul, le connaissant très peu et sachant que c'est un suspect potentiel je ne le croirait pas sur ce coup là, mais qu'elle était restée. Et puis je crois que c'est tout. »

Aiden souria à nouveau. Il ne se rappela pas trop du reste, il n'avait pas supporté cette balade en voiture accompagnée de ce gamin jacasseur. Puis contre tout attente il s'adressa à Tylor.

« Avant que Billie n'arrive je voulais te dire que tu avais trouvé pas mal de trucs qui vont certainement nous faire avancer. Tu t'améliore mon p'tit continue comme ça et tu iras bientôt sur le terrain. Et là je suis tout à fait sérieux ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Le bon, la brute et le truand - Billie / Aiden / Ty'   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le bon, la brute et le truand - Billie / Aiden / Ty'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i n v e s t i g a t e . s e r v i c e s ™ :: Federal Services :: F.B.I. _ Federal Bureau of Investigation :: Bureaux-